crédit immobilier : déjà la fin de la hausse ?

2094671_barometre-du-credit-immobilier-deja-la-fin-de-la-hausse-web-tete-030384482990

Les taux du crédit immobilier en France continuent leur ascension, mais la hausse s’essouffle à la mi-juin selon les derniers chiffres. Pour les ménages qui peuvent emprunter, les conditions de financement d’un achat immobilier restent très avantageuses. Pour l’ensemble du marché, toutes durées confondues, les taux s’affichent en moyenne, hors assurance, à 1,56 % pour le mois de mai, après 1,55 % en avril, d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA dans son dernier tableau de bord mensuel. « Le plus fort de la hausse s’était constaté en février dernier et depuis les augmentations ne sont que de faibles ampleur », relève l’Observatoire. Ce n’est donc pas une augmentation spectaculaire, les taux étant simplement revenus aujourd’hui à leur niveau du début de l’été 2016, qui étaient déjà très favorables.

Stabilité des taux

La stabilité actuelle des taux se constate, les taux les plus bas atteignent 1 % sur 15 ans ou 1,50 % sur 25 ans. Les élections sont la cause de ce creux. Une fois le nouveau gouvernement mis en place, nous aurons une meilleure vision du niveau des taux à venir.

Renégocier, c’est encore le moment !

Avec des taux au plancher depuis plusieurs années, et ce en dépit de la remontée actuelle, les rachats de crédit perdent de leur pertinence. Mais, l’opération peut être encore utile pour certains emprunteurs et les gains, substantiels. Les ménages emprunteurs qui n’ont pas encore renégocié leur crédit en 2016 et/ou ayant un capital restant dû supérieur à 70.000 euros doivent impérativement se poser la question très rapidement car ils ont certainement contracté des crédits avec des taux supérieurs à 2,50 %/2,70 %.

Source : lesechos.fr
Posté dans la catégorie : Actu