Des taux historiquement bas dans l’immobilier

1211733_immobilier-les-taux-au-plus-bas-de-lhistoire-web-tete-021818372885

Les taux des crédits immobiliers sont passés à 1,97 % au mois de mars 2016.

Du jamais vu… depuis l’après guerre. Selon les derniers chiffres de l’observatoire Crédit Logement/CSA, les taux ont baissé à 1,97 % en moyenne au mois de mars 2016 (hors coût des assurances et garanties, toutes durées de prêts confondues) contre 2.09% en février et 2,15 % en janvier. Des taux différents en fonction du bien acquis, pour le neuf on relève des taux moyens à 2,12%, et pour l’ancien à 1,92%.

Les taux des crédits immobiliers ont surtout battu le record du mois de juin 2015 à 2.01%, qu’on croyait alors être le taux le plus bas avant la remontée.

La baisse va se poursuivre en avril

Les banques se sont fixées les mêmes objectifs commerciaux en 2016 qu’en 2015, or avec la baisse des demandes liée aux attentats de fin d’année et une légère hausse des taux en automne, les banques sont en retard par rapport à leurs objectifs. Du coup, elles baissent leurs taux pour gagner des parts de marché. La baisse des taux devrait donc se poursuivre : la concurrence sera d’autant plus forte que la période allant de mars à juin est traditionnellement propice aux transactions immobilières. A noter que le mouvement est soutenu par la politique monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE) qui a abaissé son principal taux de 0,05 % à… 0 %.

L’argent n’a jamais coûté aussi peu cher pour les banques, mais également pour les particuliers. Et cette baisse des taux permet aux ménages de dégager de substantielles économies. Le coût d’un crédit de 200.000 euros sur 20 ans est donc passé de près de 39.000 euros à 30.330 euros. Sur une plus longue période, entre un ménage qui s’est endetté en 2011 et un autre en 2016, la différence peut aller jusqu’à 55.000 euros, soit une baisse de 65 %.

Source : lesechos.fr
Posté dans la catégorie : Actu